Actualités

l'equipe de france football americain

L'équipe du Géant avait envoyé une délégation pour encourager l'équipe de France en finale du championnat d'Europe de football américain dans la très belle enceinte de la Commerzbank-Arena de Francfort, samedi 31 juillet 2010.

Pour donner une idée de l'ampleur du show, il faut préciser que la Commerzbank-Arena est un stade de 48 000 place, couvert, et que les supporters allemands (épaulés par les Autrichiens, 3èmes du tournoi) se sont fait entendre tout au long du match. Ajoutez l'animation musicale et les shows de cheerleaders et pomp-pom girls, le tout retransmis sur les quatre écrans géants accrochés au dôme, vous aurez une petite idée de ce qu'on attend avec impatience de voir en France.

Les "Fighting Frogs" avaient éliminé l'équipe anglaise avec la manière sur le score sans appel de 50 à 0. Les Bleus savaient cependant qu'une finale, contre des Allemands qui joueraient devant leur public serait bien plus compliquée.

Comme prévu, l'équipe de France a fait preuve de combativité, mais la défense allemande était impériale, empêchant l'escouade offensive française de trouver son rythme. Le jeu tout en courses se heurtait à une très solide défense allemande et la seule passe longue qui fit trembler les tribunes allemande était déclarée incomplète par l'arbitre (catchée hors des limites).
Les seuls points produits par les Bleus en première mi-temps provenaient d'un très beau field goal de plus de 45 yards de Bruno Nekili.

On pouvait encore y croire quand l'escouade défensive parvint à marquer un touchdown par l'intermédiaire d'Arnaud Vidaller qui interceptait une passe du quarterback allemand, maintenant la France dans la course.
Mais ce soir là, l'Allemagne était plus forte et prenait le large sur une superbe action en "double QB" au cours de laquelle le running back allemand rendait la balle à son quarterback sur une passe en arrière, permettant à ce dernier de lancer une superbe passe sur un receveur complètement isolé.

La défense française a fait un match très solide, mais quelques erreurs d'assignation se sont avérées fatales contre une équipe allemande qui reste au-dessus du lot malgré les progrès accomplis au sein de la fédération française de football américain.

Bravo aux Bleus pour cette belle campagne européenne, et rendez vous l'an prochain pour la coupe du monde en Autriche.

Cédric Jockers

Ce vendredi 26 juillet commençait la deuxième semaine de la préparation physique générale initiée par le nouveau coach principal Pierre MAGRA. Cette préparation a pour but, d'une part de travailler le foncier des anciens et nouveaux joueurs en termes de forme physique et d'endurance, d'autre part de commencer à souder les membres de l'équipe. Et la souffrance, ça soude! L'accent est mis sur les exercices cardio-respiratoires lors de l'échauffement (footing) mais aussi tout au long de l'entraînement à travers des exercices de course fractionnée. Les pompes et abdos, les exercices d'agilité permettent aux anciens de "tirer" les nouveaux vers le haut mais aussi aux nouveaux de faire montre de leur envie et de leur mental, éléments particulièrement importants dans une saison de football américain.

Au terme d'une séance intense, quelques exercices basiques de receveur ont permis aux nouveaux de vivre une première approche du football en douceur et au quarterback de se dérouiller le bras! Il devient évident que, si il reste énormément de travail à accomplir, pour tous les joueurs, la volonté et l'envie sont là. La préparation se poursuivra tout le mois d'août, avec l'arrivée progressive de tous les membres de l'équipe, avant d'aborder à la fin du mois un entraînement purement centré sur le football.